• DUNKERQUE

    Le 6 avril 2018, nous nous sommes rendus à Dunkerque, essentiellement pour bien visualiser notre futur trajet vers le Kent.

    Mais nous avions aussi d'autres objectifs précis pour cette belle journée ensoleillée :

    1. Une visite du port de Dunkerke

    Nous avons observé une partie grand port maritime de Dunkerque.

      * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

    Dunkerque fait partie des quatre grands ports maritimes français inscrits parmi les principaux ports européens. Il se situe au cœur d’un ensemble maritime unique où la concurrence est particulièrement rude. Malgré sa position de troisième port de marchandise français, ses tonnages le placent loin derrière le célèbre « ARA », acronyme d’Anvers-Rotterdam-Amsterdam.

      * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

    Photos personnelles

    3ème port français, le Port de Dunkerque est réputé comme port de grands vracs destinés à ses nombreuses implantations industrielles. Il s’illustre également sur  d’autres segments tels le roulier transmanche sur la Grande-Bretagne, les conteneurs, les fruits…

    Il est aussi le 1er port français d’importation des minerais et de charbon ; 1er port français pour l’importation de fruits en conteneurs ; 1er pôle de fret ferroviaire français ; 2nd port français pour les échanges avec la Grande-Bretagne ; 1er port fluvial du Nord/Pas de Calais.

    Le port maintient un trafic roulier vers la Grande-Bretagne avec la compagnie DFDS Seaways (12 départs par jour).

    2. Une visite du musée de la Bataille de Dunkerque et l'Opération Dynamo

    Ce musée est installé dans les casemates du Bastion 32 qui furent construites en 1874 dans le cadre du renforcement de la défense côtière.                                                                                                                                                                (Texte rédigé par Francine)

     * A Dunkerque

     * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

    Photos de Francine (Clio)

    Le Bastion 32 fut le Quartier Général des Forces Françaises et Alliées pendant la Bataille de Dunkerque et l’Opération Dynamo.

    Le Musée Dunkerque 1940 raconte l’histoire incroyable de cette bataille et de l’évacuation de plus de 340.000 soldats alliés de la « Poche de Dunkerque ».

    Le 10 Mai 1940 l’Allemagne envahit la Hollande, le Luxembourg et la Belgique.

    Les armées alliées se portent à la rencontre de l’agresseur au Nord, tandis que, parallèlement, une horde de blindés allemands déferle par les Ardennes bousculant et désorganisant l’armée française.

    Aussitôt cette armée blindée se dirige vers les ports de la Mer du Nord, Boulogne sur Mer, Calais et Dunkerque, dans le but d’encercler et capturer le Corps Expéditionnaire Britannique, qui est stationné sur le continent depuis la déclaration de guerre en 1939.

    La Hollande dépose les armes le 15 Mai et la Belgique se rend le 28 Mai.

    Désormais les armées française et britannique supportent seules la ruée d’un ennemi plus nombreux et supérieurement armé.

    Pour échapper à la capture, elles retraitent tout en livrant des combats acharnés…Il n’y a plus qu’une seule issue : Dunkerque…

    Un étroit périmètre défensif est constitué. Il sera tenu par 15 000 combattants français, qui vont faire face à l’ennemi pour lui interdire l’accès à Dunkerque.

    Grâce aux sacrifices de ces soldats, une flotte hétéroclite d’environ 1400 bateaux principalement britanniques, mais aussi français, belges, néerlandais, polonais, réussit à évacuer en 9 jours 340 000 hommes des plages et de la Jetée Est de Dunkerque, les sauvant ainsi de la capture ou de la mort.

    Le 4 Juin à l’aube, l’évacuation est terminée et l’ennemi pénètre dans la ville ne faisant que 40 000 prisonniers.

    Ainsi se termine la plus grande entreprise d’évacuation de toute l’histoire militaire, un inimaginable succès au cœur d’une humiliante défaite…

    Sur une superficie totale de 700m2, le Mémorial du Souvenir présente également une riche collection d’armes, d’uniformes et de maquettes.

      * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque 

     * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

    Photos personnelles

    Une salle de projection confortable de 40 places nous a permis de visionner un film d’archives d’environ 15 minutes.

    Lors de cette visite bien agréable, nous avons parcouru les 350 m linéaires d’une riche exposition de cartes d’opérations militaires et de photographies.

      * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

     

    Photos de Francine (Clio)

    Adresse : Courtines du Bastion 32

    Rue des Chantiers de France / Rue des Bordées

    59140 Dunkerque

    3. Déjeuner dans un bon restaurant : LE GRAND LARGE

      * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

    Photos personnelles

    4. Effectuer quelques achats au Casino de Dunkerque où des producteurs proposaient des produits régionaux.

    5. Une promenade sur la plage de Malo-les-Bains.

     * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

      * A Dunkerque  * A Dunkerque  * A Dunkerque

    Photos personnelles

    Quelle belle journée !

     * A Dunkerque

    A. B. 


    1 commentaire
  • Nous avons quitté les falaises de Douvres, les plages de Margate,...

     * Paysages bucoliques du Kent

    les jolis villages de Sandwich, Minster, Chilam et Wye...

    pour découvrir également de beaux paysages bucoliques ...

      * Paysages bucoliques du Kent   * Paysages bucoliques du Kent

    Quelques souvenirs ramenés de notre dernier parcours en voiture le mercredi 18 avril 2018, avant d'aller reprendre le Shuttle du retour vers la France et la Belgique.

      * Paysages bucoliques du Kent

      * Paysages bucoliques du Kent   * Paysages bucoliques du Kent

      * Paysages bucoliques du Kent   * Paysages bucoliques du Kent

      * Paysages bucoliques du Kent   * Paysages bucoliques du Kent

      * Paysages bucoliques du Kent 

    Quelques photos prises par mon épouse F. G. (Clio) :

     * Paysages bucoliques du Kent  * Paysages bucoliques du Kent  * Paysages bucoliques du Kent  * Paysages bucoliques du Kent

     * Paysages bucoliques du Kent   * Paysages bucoliques du Kent

      * Paysages bucoliques du Kent  * Paysages bucoliques du Kent  * Paysages bucoliques du Kent  * Paysages bucoliques du Kent

     Photos Clio

    Pleinement satisfaits de cette première escapade dans le Kent, nous nous sommes rapidement décidés : nous y retournerons au mois de juin, pour découvrir d'autres villages !

    A. B.


    2 commentaires
  • Wye

    Dernière étape de ce premier périple dans le Kent : la belle petite ville de Wye délicieusement située sur le célèbre North Downs Way à une courte distance du port maritime historique de Hythe, charmante station balnéaire. Parmi les caractéristiques intéressantes de la ville se trouve une colline sur laquelle on peut voir une couronne de craie commémorant le couronnement d'Édouard VII en 1902. Une grande partie de l'architecture est centrée autour du Wye College du 15ème siècle fondé en 1432.

    La ville montre une joyeuse collection de belles maisons géorgiennes et des bâtiments impressionnants de l'époque victorienne.

    Entouré par la campagne ouverte avec ses belles prairies, ses points d'eau, ses parcs de la sauvagine, d’anciens moulins à vent et un musée à proximité montrant un outil agricole du 14ème siècle, Wye constitue un bon point de départ pour profiter des délices de la fabuleuse Côte de Kent et Romney Marsh.

    Tandis que mon épouse préférait aller jeter un coup d’œil dans la « coopérative locale », j’ai effectué une courte visite dans l’église.

      * Wye 

    A l'époque saxonne, Il y avait déjà une église à cet endroit. Elle était dédiée à St Grégoire. Cette église a été répertoriée dans le Domesday Book, quand Wye était un manoir royal. Vers 1200 le manoir a été accordé à Battle Abbey, et une deuxième dédicace a été ajoutée à St Martin. Puis, au milieu du 15ème siècle, le bâtiment normand a été entièrement rénové par John Kempe, archevêque de Canterbury et originaire de Wye.

     * Wye

    La longue carrière de John Kempe dans l'église lui a valu d'être tour à tour évêque de Rochester, Chichester et Londres. Pendant 26 ans, il fut archevêque d'York, jusqu'à ce qu'il soit nommé cardinal et enfin archevêque de Canterbury. Il est enterré dans la cathédrale de Canterbury.

     * Wye

    John Kempe a établi un collège de prêtres ici pour servir l'église. Après la Réforme, le collège servit d’école et devint plus tard un collège d'agriculture associé à l'Université de Londres. En 1572, la tour fut frappée par la foudre, ce qui conduisit probablement à son effondrement final en 1686. L'effondrement de la tour détruisit l'extrémité est de l'église, y compris le chœur et les deux bas-côtés.

     * Wye

     

    Photos personnelles

    Le chœur a été reconstruit vers 1706, dans un style plutôt Stuart, avec des couleurs pastel qui contrastent avec la nef médiévale tardive. C'est le contraste entre la nef médiévale de l'archevêque Kempe et le chœur néo-classique de la reine Anne qui donne à l'église de Wye son charme inhabituel. Le guide de l'église décrit le chœur comme étant « le plus non-ecclésiastique » et je suis d'accord. Le motif décoratif de panneaux blancs, bleus et mauves serait bien adapté à un salon du début du 18ème siècle dans une maison de campagne.

     * Wye  * Wye  * Wye  * Wye

    Église de Wye                           1706 tour parapet et horloge       Le chœur collégial de style Queen Anne      Bancs chancel Queen Anne

    Photos empruntées sur Internet

    Dans le même temps, une nouvelle tour a été construite sur le côté sud de l'église. Les habitants de la ville ont donné à la tour une base énorme, couvrant toute la largeur de l'ancien transept sud.

    Il n’y a plus eu de destruction durant la Seconde Guerre mondiale sauf quand une bombe a soufflé la plupart du verre médiéval dans l'église. La grande fenêtre ouest, avec le vitrail représentant l'archevêque Kempe, a été insérée dans les années 1950.

     * Wye                    * Wye                    * Wye

                                           La tablette murale Johnson              Nef du 15ème siècle et les hatchments de Sawbridge            Lady Joanna Thornhill Mémorial

     

     * Wye           * Wye          * Wye          * Wye

                   Dalle du 18ème siècle          Sawchment de la famille Sawbridge, arcade de la nef    Armoiries de Kempe dans le chœur               Les cuivres Palmer (15ème siècle)

     

    Lien vers un site présentant d'autres photos de l'intérieur de cette belle église : Parish Church of St Gregory and St Martin - Wye

     

    Lien vers le reportage final

    A. B.


    1 commentaire
  • Chilham

    Après avoir sillonné quelques routes étroites pittoresques du Kent, souvent bordées de haies verdoyantes derrière lesquelles on aperçoit souvent des moutons, nous voici arrivés à Chilham. On a l'impression de faire un voyage dans le temps car cet endroit n'a pas bougé depuis des siècles.

      * Chilam   * Chilam

     

     * Chilam   * Chilam   * Chilam

    Une fois la voiture garée sur la place du village, nous avons aperçu un beau château et visité l’église typique : cette vieille église (St Mary's Chilham) entourée d'un cimetière très ancien dans la verdure avec ses dalles verticales aux inscriptions effacées… 

     * Chilam  * Chilam

    Dans cette église une grande table en bois : la première table de l'école que de petits écoliers se sont employés à graver dans d'autres siècles.

     * Chilam

     * Chilam   * Chilam   * Chilam  

     * Chilam  * Chilam

    Au sortir de l'église, nous retournons vers la place du village entourée de maisons à colombages… dont une boutique minuscule tenue par une délicieuse vieille dame au goût sûr. On peut y acheter de nombreux objets de décoration, de jolies cartes, quelques vêtements romantiques souvent brodés pour jeunes femmes ou petites filles modèles, des produits à base de roses, fleurs omniprésentes dans le village. On en sort ravi... surtout parce que nous y avions trouvé quelques cadeaux pour nos amis qui se sont bien occupés de tous nos chats pendant notre absence.

     * Chilam  * Chilam 

    Finalement, Chilham est un village charmant, un village anglais dans toute sa splendeur mais dont on a vite fait le tour malgré ses quelques commerces. Outre un pub, nous avons repéré un salon de thé où nous avons mangé un énorme gâteau (un délice) et bu au moins trois tasses de thé chacun.

     * Chilam   * Chilam

    C’est un superbe village pittoresque du Kent, un endroit relaxant et accueillant, des gens adorables et un cadre « très British » Un must !

    Lien vers le reportage suivant

    A. B.


    1 commentaire
  • La plage de Margate

    Margate est une des stations balnéaires anglaises les plus populaires depuis presque 250 ans. Tout comme sa voisine, Ramsgate, c'est une destination de vacances prisée des Londoniens qui apprécient ses plages de sable fin.

     * Margate

    L'histoire de la ville est étroitement liée à la mer et elle est fière de sa tradition maritime.

    Margate, c'est parfait pour un weekend ou une belle journée ensoleillée !

    La ville n'est ni trop grande, ni trop petite.

    Mais l'un de ses plus gros atouts, c'est, incontestablement, sa plage !

     * Margate

    Grande, propre, facilement accessible grâce à ses nombreux escaliers reliant le sable fin à la digue en béton qui longe le littoral, cette plage semble être l'endroit idéal pour prendre un bon bol d'air... Elle n'est pas immense mais le sable est propre, l'eau est bien « bleue » et les restaurants ne sont pas loin. Les chiens y sont interdits.

     * Margate

     * Margate  * Margate  * Margate  * Margate

     * Margate

     * Margate   * Margate

    La tour d'horloge a été officiellement inaugurée le 24 mai 1889 à l'occasion du soixante-dixième anniversaire de la Reine Victoria.

     * Margate

    Nous avons vite trouvé un restaurant très calme, avec un personnel accueillant. Nous y avons mangé le traditionnel « fish and chips » de très bonne qualité, accompagné d’une bière locale bien fraîche.

     * Margate

     * Margate   * Margate

    Et après ce très bon déjeuner, en route pour l'intérieur du Kent, à la découverte de deux petits villages - Chilam et Wye - dans les campagnes et de quelques paysages bucoliques avant le retour en Wallonie picarde !!!

    Lien vers le reportage suivant

    A. B.


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires