• * Visite du Mercator

    Visite du Mercator

    Le 11 avril 2017, nous étions à Ostende avec nos petits-enfants.

    Nous avions comme objectif principal d'aller visiter le Mercator...

     * Visite du Mercator

    Le Mercator est un trois-mâts amarré dans le port des yachts d'Ostende. Ce musée-navire de 1932 se trouve entre la gare et l'hôtel de ville. C'est un monument protégé et sans doute le navire le plus connu de Belgique.

    Ce trois-mâts goélette a été conçu par l'explorateur polaire Adrien de Gerlache (1866-1934), en tant que bateau-école pour la marine marchande. Il a été construit en Écosse et a pris la mer pour la première fois en 1932. Le navire présentait initialement quelques problèmes de construction qui ont été résolus par la suite. Il a été utilisé pour des expéditions scientifiques également. Au-delà d'un bateau-école, le Mercator était un ambassadeur flottant lors des expositions mondiales et des cérémonies. Lors de son neuvième voyage (14 octobre 1935 - 4 mai 1936), le Mercator a ramené la dépouille du Père Damien. À partir de 1961, le navire a été réaménagé en musée et est à quai à Ostende depuis 1965 de manière presque ininterrompue.

    Le Mercator s'est trouvé dans un chantier naval pour des travaux urgents de réparation depuis le 29 septembre 2015. Depuis le 1er avril 2016, il a regagné son emplacement habituel. Le bateau a gardé son aspect d’origine. Tout a été refait à l’identique…

     * Visite du Mercator

    Le mythique navire avait plus que besoin d’un "lifting". Le gouvernement flamand a puisé profondément dans son gousset : la note de la rénovation s’élève à 3,4 millions d’euros. Il faut dire qu’il était dans un piteux état.

    Le Mercator est le cinquième navire-école de la marine marchande belge qui commence sa carrière de navire école en 1932 pour la finir en 1961. Il porte le nom du célèbre géographe Gerardus Mercator, l'inventeur des cartes en projection de Mercator.

    C'est un trois-mâts gréé en barquentine (trois-mâts goélette) c'est-à-dire que le mât de misaine porte des voiles carrées tandis que le grand mât et le mât d'artimon portent des voiles auriques.

    Construit en 1931 dans le chantier de Leith en Écosse, le Mercator prend la mer pour la première fois le 5 septembre 1932. Il formera chaque année une cinquantaine d'apprentis officiers encadrés par une douzaine d'hommes d'équipage, dans le cadre d'un voyage d'hiver de quatre mois dans l'Atlantique suivi d'une croisière d'été de trois mois.

    De 1934 à 1935, il embarque une expédition scientifique franco-belge pour l'île de Pâques d'où il rapporte la statue gigantesque du « dieu du Thon », actuellement conservée aux Musées royaux d'art et d'histoire à Bruxelles.

    En 1936, c'est lui qui rapporte en Belgique le corps du père Damien depuis Molokaï.

    Durant la Seconde Guerre mondiale, il passe sous pavillon anglais. Lorsqu'il rejoint la Belgique en 1947, il est en piteux état et ce n'est qu'en 1950 qu'il pourra reprendre la mer.

    Il a participé et gagné plusieurs courses de vitesse de voiliers.

    Depuis 1961, il ne forme plus de jeunes officiers mais sa carrière continue. À quai, à Anvers puis à Ostende, c'est devenu un monument touristique qui reçoit près de 130 000 visiteurs par an.

    Voici un diaporama réalisé par mon épouse au sujet de la même visite :                      

    Voici mes photos.

      * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator

      * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator

      * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator

      * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator  * Visite du Mercator

     * Visite du Mercator

     

    A. B.

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Avril à 18:30

    Bravo !!! Beau reportage !  winktongue

    2
    Mercredi 12 Avril à 08:29

    c'est un très beau reportage. Merci Francine

    lieux sauvages

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :