• * A Boulogne-sur-Mer (6)

    Excursion à Boulogne-sur-Mer ( 6 )

    Promenade sur les remparts

    Élevées entre 1227 et 1231 par le Comte Philippe Hurepel, fils du roi Philippe Auguste, les fortifications médiévales sont venues se superposer aux enceintes successives du camp romain de la « Classis Britannica ». Les quatre portes, dont l'emplacement n'a guère changé depuis l'Antiquité, permettent l'accès au chemin de ronde, promenade très agréable qui offre de belles perspectives sur toute la ville et les jardins fleuris au pied des remparts. Ce site fortifié du 13ème siècle est le mieux conservé du nord de la France.

    La promenade en haut des remparts est ouverte au public du 1er avril au 30 septembre de 7 h 30 à 22 h.

      * A Boulogne-sur-Mer (6)   * A Boulogne-sur-Mer (6)   * A Boulogne-sur-Mer (6)   * A Boulogne-sur-Mer (6)  

     * A Boulogne-sur-Mer (6)   * A Boulogne-sur-Mer (6)   * A Boulogne-sur-Mer (6) 

    Découverte du château comtal

    C’est au cœur d’une enceinte médiévale, que l’ancien château comtal, érigé sur les vestiges du rempart romain, invite le visiteur à découvrir ses souterrains gallo-romains, la salle de la Barbière ainsi que la chapelle. Le château est sans doute le monument le plus connu de la ville fortifiée.

     * A Boulogne-sur-Mer (6)

     * A Boulogne-sur-Mer (6)

      * A Boulogne-sur-Mer (6)  * A Boulogne-sur-Mer (6)  * A Boulogne-sur-Mer (6)  * A Boulogne-sur-Mer (6)

    Érigé en même temps que les remparts, le château comtal constitue la pièce maîtresse du dispositif de défense médiéval. C'est le premier château fort construit sans donjon dans l'histoire de l'architecture militaire. Aujourd'hui, les douves sont partiellement remises en eau et le pont-levis a été restitué. A l'intérieur, les salles les plus remarquables se situent dans la partie basse : chapelle, salle comtale, souterrains. Il ne faut pas manquer de visiter la magnifique salle gothique de la Barbière, attenante à l'ancienne prison.

    Le musée

    Depuis 1987, le château comtal abrite le musée qui a l’originalité de présenter les seules collections généralistes aussi variées du Nord de Paris.

    Le visiteur peut y traverser les époques et les cultures, depuis l’Egypte antique (les collections ayant appartenu au célèbre égyptologue natif de Boulogne : Auguste Mariette), en passant par la Grèce, l’Océanie, l’Afrique, l’archéologie locale, l’Europe médiévale, les arts de la fin du 19ème siècle (peinture, sculpture).

    Entre temps, le visiteur peut aussi y rencontrer les joyaux des collections : l’amphore du Suicide d’Ajax, mondialement étudiée, et l’exceptionnelle collection de masques Sugpiat, unique témoin du Patrimoine artistique de l'Alaska au 19ème siècle.

    Créé en 1825 suite à l’acquisition du cabinet de curiosité du Vicomte Isidore Leroy de Barde, premier peintre d’histoire naturelle du roi Louis XVIII, le musée de Boulogne-sur-Mer conserve des collections riches et variées. Le musée possède de riches collections dont certaines sont uniques en Europe : des antiquités égyptiennes, des vases grecs antiques, des antiquités gallo-romaines, des masques alaskiens, des œuvres d’art d'Océanie et d'Afrique, des faïences et porcelaines, des objets d’art médiéval…

    Cette diversité s’explique notamment par la situation géographique de la ville, au bord de mer. De nombreux voyageurs boulonnais sont partis découvrir le monde et ont offert, au musée, à leur retour, les objets collectés. Des érudits d’origines boulonnaises, tel Ernest Hamy, fondateur du Musée du Trocadéro à Paris, ont eu aussi à cœur d’enrichir le musée de leur ville natale.

    En 2013, le musée a fêté ses 25 ans d’installation dans le château comtal de Boulogne-sur-Mer, l’occasion rêvée pour renouveler la présentation de ses collections permanentes.

    Afin d’offrir aux visiteurs une meilleure mise en valeur de ses collections, le musée propose un circuit entièrement repensé et une présentation en quatre grands départements. Avec cette nouvelle présentation et une approche tournée vers les cultures autochtones contemporaines, le musée de Boulogne-sur-Mer incite le visiteur à voyager d’une Culture à l’Autre !

    Le Musée accueille également des expositions temporaires.

    Nous n'avons pas eu le temps de visiter le château, ni le musée, ni l'exposition intitulée « Pershing – Boulogne à l’heure américaine –1917, le moment Pershing ». Ce sera pour la prochaine fois !

    A. B.

    Fin provisoire


  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Juillet à 18:27
    2
    Dimanche 23 Juillet à 08:55

    des promenades bien intéressantes dans un beau cadre. merci de partager. A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :