• * La Collection Tériade au Musée Matisse

    Le 16 janvier 2017, nous avions projeté d'aller visiter le Musée Matisse au Cateau-Cambrésis.

     * La Collection Tériade au Musée Matisse

    La matinée fut consacrée à la visite de l'exposition temporaire de quelques œuvres de Pierre Alechinsky. J'ai relaté cette visite sur la page suivante : Lien vers l'exposition Pierre Alechinsky.

    L'après-midi, au premier étage, nous avons tout d'abord découvert la collection Herbin qui nous a laissé un excellent souvenir. J'ai relaté cette visite sur la page suivante : Lien vers la Collection Herbin.

    Au même étage, nous avons découvert....

    La Collection Tériade

    La donation

    Cette femme remarquable est partie le 2 février 2007. La promesse qu’elle avait faite à son mari s’accomplit. Son œuvre est rassemblée en un seul lieu. « La salle à manger » de Matisse est reconstruite à l’identique avec le remontage des carreaux de la céramique Le Platane et du vitrail Les Poissons chinois, avec le lustre et les coupes de Giacometti et le plâtre de la Sirène ailée de Laurens. Sanctuaire profane conçu après la Chapelle de Vence, cette petite pièce retrouve en partie car il manquera toujours la lumière du midi et l’atmosphère d’un des lieux privilégiés où les artistes ont partagé en fins gourmets la magnifique table de Tériade.

     * La Collection Tériade au Musée Matisse

    Vue de la salle à manger de la Villa Natacha à Saint-Jean-Cap-Ferrat, 2007
    Photo Conseil Général du Nord, Emmanuel Watteau

      * Notre visite au Musée Matisse   * Notre visite au Musée Matisse 

    Reconstitution de la "Salle à manger" de Matisse

    Tériade, l'éditeur

     * La Collection Tériade au Musée Matisse

    Le portrait de Tériade par Giacometti 1960

     

    Les deux hommes s’étaient rencontrés dès 1926, et Giacometti est devenu l’un des meilleurs amis de Tériade.

    Vingt-sept livres de peintres conçus et illustrés par les plus grands artistes de l’art moderne.

    A la réouverture du nouveau musée en 2002, l’épouse de Tériade, Alice Tériade avait offert au musée les vingt-sept livres de peintres conçus et illustrés par les plus grands artistes de l’art moderne sollicités par Tériade. Rouault réalisa le premier livre Divertissement en 1943 et Miró avec L’enfance d’Ubu le dernier en 1975. Quatorze artistes ont, grâce à Tériade, réussi l’accord entre la poésie et la peinture depuis Jazz de Matisse jusqu’au Chant des morts illustré par Picasso, symphonie et enchantement du livre de peintre.

    Alice Tériade avait choisi le musée départemental Matisse, qui avait organisé en 1996 une exposition sur le thème de « Matisse et Tériade », pour offrir cette première donation qui fut le point d’orgue de la réouverture du musée. Elle avait aussi prévu que le florilège de la collection que possédait son mari irait dans ce musée, créé par Matisse en 1952 dans sa ville natale du Nord, Le Cateau-Cambrésis.

    Tériade, la collection

    Des chefs-d’œuvre d’art moderne : Matisse, Picasso, Rouault, Léger, Chagall, Giacometti, Laurens, Miró...

          * La Collection Tériade au Musée Matisse                                                       * La Collection Tériade au Musée Matisse     * La Collection Tériade au Musée Matisse

     Tête de femme couronnée de fleurs                                                                                                Deux tableaux de Chagall

       une belle huile sur papier de Picasso                                                                 

    Cet ensemble exceptionnel d’œuvres fut offert par les artistes à leur éditeur Tériade pour sa villa de Saint-Jean-Cap-Ferrat ou son appartement parisien. Après la guerre, Tériade s'était construit une retraite dans le midi. La villa Natacha était un havre de paix où il recevait ses amis et où son épouse perpétua cette tradition. Cette maison simple et harmonieuse au milieu d’un jardin, dont les photographies de Henri Cartier-Bresson ont révélé à tous la poésie, a reçu les artistes amis.

     * La Collection Tériade au Musée Matisse

    Pour la salle à manger, Matisse avait composé son vitrail le plus radieux, Les Poissons Chinois et peint, pour agrandir la pièce, Le Platane, au large trait de pinceau chargé d’émail noir sur les carreaux de céramique des deux murs opposés. Matisse s'était imprégné des calligraphies et des peintures chinoises et avait dessiné les platanes de Villeneuve-Loubet à côté de Nice. Pour la salle à manger, Giacometti avait fait la coupe et le lustre en plâtre blanc.

     * La Collection Tériade au Musée Matisse

    Dans le jardin, Laurens avait posé sa sculpture La Lune sur un tronc de palmier, Giacometti dressé sur un parterre sa haute et mince idole féminine Grande Femme III et Miró sa sculpture en céramique Ubu.

     * La Collection Tériade au Musée Matisse

    Ensuite, pour terminer cette belle journée culturelle, nous avons également apprécié la collection Matisse.

    Lien vers la collection Matisse

     

    A. B.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Janvier à 11:48

    Chouette !!! Gros bisous ***

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :